L’éducation thérapeutique du patient
est au cœur de notre métier

L’éducation thérapeutique du patient (ETP)

Nos enjeux
 réduire le mésusage des anticoagulants, première classe thérapeutique responsable d’effets iatrogènes (17 000 hospitalisations pour mésusage et 5 000 décès par an) ;
 diminuer les inégalités d’accès de soins (territoire hétérogène, étendu, avec des zones mal desservies) ;
 porter une attention particulière aux patients vulnérables (précarité, multipathologies, handicap, barrière de la langue…).

séance d'éducation thérapeutique (ETP)Nos moyens
Une structure de référence en particulier dans le domaine de l’ETP aux anticoagulants sur l’ensemble de l’Ile-de-France, dotée de deux programmes autorisés par l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France :

→→ → un programme hospitalier sur l’hôpital Lariboisière,  autorisé en 2010 par l’ARS (ETP/10/344), assuré en collaboration avec un groupe d’infirmières hospitalières formées à l’ETP ;

→→  un projet expérimental en ville,  soutenu depuis 2013 par l’ARS et ayant abouti en 2016 à un programme autorisé par l’ARS (ETP/16/87) pour des patients ambulatoires.

Un personnel dédié (deux chargées d’ETP à 60 % et 40 %, formées aux 40 heures).
Une équipe convaincue de l’utilité de l’ETP.
Des locaux dans le service de cardiologie de l’hôpital Lariboisière.
Des appareils d’auto-mesure de l’INR mis à disposition par le fournisseur.

Nos leviers 
Le télésuivi, qui a pour objectif premier d’améliorer la prise en charge du patient anticoagulé, nous permet aussi d’évaluer au fil du temps les compétences de nos patients sur la conduite à tenir vis-à-vis de leur traitement et de leur pathologie. Chaque évènement intercurrent est l’occasion de faire une mise au point sur l’attitude à adopter pour vivre en toute sécurité.
Les contacts téléphoniques réguliers avec les patients permettent aux médecins et IDE de rappeler les notions oubliées ou bien de signaler à leurs collègues chargées d’ETP les lacunes à combler.
Les patients confiés au Créatif viennent de tous les hôpitaux d’Ile-de-France, offrant un rayonnement régional à la structure. Le bouche-à-oreille entre professionnels étend notre champ d’action.
Depuis janvier 2019, le Créatif est la seule structure ouverte à tous les patients d’Ile-de-France proposant une formation à l’automesure de l’INR.

Dixit l’ANSM

« L’utilisation des anticoagulants n’a pas cessé d’augmenter au cours des dernières années. […] Au cours de l’année 2013, on estime que 3,12 millions de patients ont reçu au moins un anticoagulant. »
« L’attention des professionnels de santé est attirée sur le fait que le rapport bénéfice/risque positif des anticoagulants, toutes classes confondues, est conditionné par leur bon usage. »
Télécharger le PDF de l’ANSM

A partir d’un bilan éducatif partagé, une éducation thérapeutique sur mesure

Le BEP (bilan éducatif partagé) est un entretien qui nous permet d’identifier les besoins du patient en terme d’éducation thérapeutique. Nous pouvons alors lui proposer :
des ateliers collectifs ;
un ou plusieurs entretiens individuels en cas de difficultés de compréhension ;
un ou plusieurs entretiens téléphoniques pour les personnes ne pouvant pas de se déplacer ;
des échanges par mail quand le déplacement et l’élocution sont difficiles.
Nos deux fils rouges : limiter l’impact du traitement antithrombotique sur la vie quotidienne du patient et favoriser son implication.

Le Créatif propose à vos patients sous AVK quatre ateliers

Atelier L’ABC de l’INR

Un atelier hebdomadaire de présentation des anticoagulants animé par une infirmière de l’hôpital Lariboisière formée à l’éducation thérapeutique. Cet atelier permet de découvrir en une heure les fondamentaux de l’anticoagulation par AVK (Coumadine, Préviscan, Sintrom).

Ateliers Cap sur l’INR et Et si ça m’arrive

Deux ateliers mensuels complémentaires animés par une chargée d’éducation thérapeutique du Créatif. Ces ateliers durent deux heures chacun et se succèdent à une semaine d’intervalle. Dans le premier atelier, votre patient apprend tout sur l’INR (comment il est mesuré au laboratoire, ce qu’il donne comme information sur le sang…) et sur ce qui peut le faire varier (doit-on vraiment modifier son alimentation ? à quoi doit-on veiller pour le garder le plus stable possible ?). Dans le second, votre patient apprend à identifier les signes révélateurs d’un surdosage ou d’un sous-dosage de son anticoagulant et, bien sûr, la conduite à tenir dans chacun des cas. 

Atelier Automesure : l’INR au bout du doigt

Un atelier hebdomadaire de présentation de l’appareil d’automesure de l’INR animé par une chargée d’éducation thérapeutique du Créatif. Cet atelier dure trois heures. Il commence par un partage des connaissances à maîtriser pour que tout se passe bien avec le traitement anticoagulant. Ensuite, vient la démonstration du fonctionnement de l’appareil d’auto-mesure puis votre patient passe à la pratique en réalisant lui-même son premier INR en autonomie.
Plus d’informations ici

En ce moment, à cause de l’épidémie de coronavirus, nous ne pouvons plus recevoir de patients en atelier présentiel. Nous restons toutefois bien sûr à la disposition de vos patients pour répondre à leurs questions et nous organisons quelques ateliers Automesure : l’INR au bout du doigt par skype ou en présentiel par très petits groupes selon que l’on est en période de confinement ou non.

Pour faire appel à nos chargées d’éducation thérapeutique,
envoyez un mail à
 
creatif.lrb@aphp.fr

Pour inscrire votre patient à l’atelier Automesure : l’INR au bout du doigt
♦ 
Complétez le formulaire
Demande de formation à l’automesure téléchargeable ici.
♦ Envoyez-le par mail à creatif.lrb@aphp.fr en conservant « AUTOMESURE » dans l’objet de votre mail.
Nous contacterons votre patient pour convenir d’une date de formation.

Le Créatif propose à vos patients sous AOD deux ateliers

Atelier Les nouveaux anticoagulants

Un atelier mensuel de présentation des anticoagulants animé par une infirmière de l’hôpital Lariboisière formée à l’éducation thérapeutique. Cet atelier permet à votre patient de découvrir en une heure les fondamentaux de l’anticoagulation par AOD (Eliquis, Xarelto et Pradaxa)

Atelier Et si ça m’arrive

Un atelier mensuel complémentaire animé par une chargée d’éducation thérapeutique du Créatif. Cet atelier dure deux heures. Votre patient y apprend à identifier les signes révélateurs d’un surdosage ou d’un sous-dosage de son anticoagulant et, bien sûr, la conduite à tenir dans chacun des cas. 

En ce moment, à cause de l’épidémie de coronavirus, nous ne pouvons plus recevoir de patients en atelier présentiel. Nous restons toutefois bien sûr à la disposition de vos patients pour répondre à leurs questions. Pour faire appel à nos chargées d’éducation thérapeutique, envoyez un mail à creatif.lrb@aphp.fr.

Mentions légales

© Copyright Le Créatif
Tous droits réservés 2021
Dernière mise à jour : août 2021